Les groupes pour les parents

Ces groupes-parents ont une fonction d’accompagnement :

  • a un processus de travail de groupe, et d’individuation
  • des mouvements de revalorisation des capacités de parentalité et individuelles
  • être une pause journalière et une parenthèse durant l’hospitalisation de leur enfant
  • prendre du temps pour soi, se retrouver, se ressourcer
  • être aussi un espace de partage avec l’autre parent (différent et identique à la fois) et de ne pas se sentir isolé durant l’accompagnement de leur enfant.

À ce titre, les modes d’intervention de l’animateur doivent être appropriés. Le travail interprétatif est bien entendu exclu au profit d’un travail d’animation visant à faciliter les échanges et à construire le sentiment de partage. Tout en effectuant ce travail qui permet de réunir, l’art-thérapeute ou le co- thérapeute souligne l’émergence d’interrogations, d’éléments importants dans la production et accompagne le cheminement individuel et collectif. Ces modes d’intervention supposent une activité interne contenante canalisant, lorsque cela apparaît nécessaire, les mouvements par trop projectifs.

La mise en forme, symbolique ou abstraite, autour de thématiques et grâce au support artistique, permet de prendre du recul, de cheminer autour du vécu de la maladie, de faire une démarche introspective. C’est aussi l’occasion de faire le point, d’observer ou pas, ensemble où on en est.